Rechercher
  • LP

Qu'est-ce que la diététique ?

Dernière mise à jour : 10 avr. 2021

Par définition la diététique c'est la "science de l'hygiène alimentaire. Autrement dit, l'ensemble des règles à suivre pour une alimentation équilibrée."

Les termes nutrition et diététique sont souvent utilisés pour définir la même chose et c'est un tort. Comme précédemment énoncé, la diététique qualifie une hygiène de vie, alors que la nutrition, elle, est centrée sur l’ensemble des systèmes de l’organisme (respiration, digestion,...) qui permettent la transformation et l’utilisation des aliments, bref de se nourrir.

Étudier la nutrition consiste à :

> Savoir évaluer quantitativement les apports alimentaires adaptés à chaque individu afin d’assurer le bon fonctionnement de l’organisme et/ou de sa croissance. > Savoir comment assurer qualitativement une bonne santé physique et psychique afin de vivre le plus longtemps possible.


Il existe 2 grandes catégories de nutriments :

Les MACRONUTRIMENTS Protéines

Lipides

Glucides Les MICRONUTRIMENTS Les vitamines : - vitamines hydrosolubles ( vitamines B et vitamine C) - vitamines liposolubles ( vitamine A D E et K) Les minéraux : Les éléments minéraux majeurs : les électrolytes : sodium, calcium, potassium, phosphore, magnésium, chlore Les éléments minéraux en trace : les oligoéléments : fer, zinc, cuivre, manganèse, iode, sélenium, chrome, fluor, cobalt,...

À savoir que les fibres alimentaires végétales sont aussi des composants des aliments mais, de part leur nature indigestible, elles ne font pas partie des nutriments.


Lorsqu'on vous propose un suivi diététique, il convient donc de suivre les besoins minimums et les références nutritionnelles pour la population - RNP (anciennement Apports nutritionnels conseillés ANC) évaluées par l'Anses et appliquées au travers des repères du PNNS pour ces différents nutriments.


Recommandations et suivi diététique

Le suivi diététique n'est en fait qu'une adaptation personnalisée des recommandations alimentaires établies par le Programme Nutrition National Santé.

De manière globale, il convient d'augmenter l'apport en fruits et légumes, en légumes secs et d'activités physiques quotidiennes. Il convient également de privilégier les féculents complets, les poissons et les graisses d'origines végétales. Et un peu moins drôle, mais indispensable pour une alimentation équilibrée, de diminuer la consommation d'alcool, de boissons sucrées, de viandes rouges (surtout le charcuterie) et du temps passé assis. Des recommandations globales qui conviennent à une population adulte en bonne santé mais qui doivent être adaptées en fonction du mode de vie, et surtout des intolérance,s ou des pathologies particulières des patients. C'est le rôle du ou de la diététicienne.


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout